Le Racisme Anti Blanc Occulte

1405967659_5percent3_67

Nous l’avons démontré dans nos articles précédents, intitulés « les Dieux Blancs ou le Secret du Sang partie 1, 2 et 3«  : le judaïsme est un projet global, religieux et mystique de génocide de la race blanche. Nous avons prouvé que cette race blanche était celle des descendants des hommes de Neandertal, des « dieux » et héros de l’Antiquité. Ayant résolu l’énigme millénaire du Saint Graal, nous avons également découvert que Jésus Christ était l’ennemi juré de ce projet de mort, prouvant du même élan la validité de la religion Catholique authentique et traditionnelle (ainsi que de sa proche parente Orthodoxe).

Nous allons à présent vous dévoiler à travers quelles sectes la juiverie projette ses hérésies haineuses à l’encontre des blancs et/ou des catholiques.  Ces groupes occultes ont tous pour origine des Loges Maçonniques se revendiquant de l’Islam. Guère étonnant quand l’on sait que l’Islam est le culte restauré des divinités babyloniennes Baal et Isis, vénérées également par les Francs Maçons, dans sa version grand public. Le Judaïsme étant à l’élite ce que l’Islam est au peuple, pour les ennemis du Christ Roy.


CRESCT

LES SHRINERS

A l’origine des mouvements racialistes américains pro-nègres et peut-être aussi du Ku Klux Klan, l’Ordre Arabe Ancien de la Noblesse du Sanctuaire Mystique voit le jour au cours des années 1870 à New York City. Cette secte très influente aux USA est composée de hauts initiés de la Franc-Maçonnerie, recrutés à l’origine à partir du 32ème degré du Rite écossais ou du 15e degré du Rite d’York, les deux obédiences américaines. La raréfaction des candidats, due au vieillissement, a depuis contraint au recrutement parmi les francs-maçons de degrés inférieurs. Il compte de très nombreux membre illustres de l’Establishment Américain, dont de nombreux présidents ou encore John Edgar Hoover.

Ils comptent environ 400 000 membres dans le monde,présents dans plus de 190 temples aux États-Unis, au Canada, au Mexique et à Panama, aux Philippines, à Puerto Rico, en Europe, en Australie et dans de nombreux pays musulmans.

Les Shriners sont connus aux USA pour leurs participations financières à des œuvres caritatives et à des parades ou on peut les voir faire les clowns à bord de petites autos.

687474703a2f2f7777772e626573746461696c7966616e74617379736974652e636f6d2f77702d636f6e74656e742f75706c6f6164732f323031342f31302f30353033323730393238353831736872696e6572735f30392e6a7067

L’histoire de l’ordre débuta à Marseille, au cours d’une soirée dont William J. Florence, futur fondateur de la secte, était le convive.

first13shriners1Au cours de cette fête, organisée par un diplomate arabe, eut lieu la représentation d’une comédie musicale inspirée du mysticisme oriental. Au terme de celle-ci, les spectateurs devenaient symboliquement les membres d’une société secrète.

Florence ayant pris des notes au cours de ce spectacle, les fit connaitre à son ami Walter M. Fleming. Ce dernier s’en inspira pour créer l’Ordre Arabe Ancien de la Noblesse du Sanctuaire Mystique.

20110318053255_Freemason writing 2Le groupe adopta une esthétique orientale et un rite inspiré des mille et une nuits et de la mystique soufie.
(ci-contre, la Chahada, profession de foi musulmane, sur une mosquée Shriner )

             

Ainsi, dans le temple Shriner, qu’ils appellent eux-même « mosquée« , devant l’Illustre Grand Prêtre et Prophète, le récipiendaire est tenu de prêter serment. Le visage tourné vers la Mecque et la main sur le Coran, celui ci doit alors prononcer les paroles de la Chahada, l’acte de foi des mahométans :

أشهد أن لآ إلَـهَ اِلا الله وأشهد أن محمدا رسول الله
Ašhadu an lā ilāha illa-llāh, wa-ašhadu anna Muḥammadan rasūlu-llāh.

(« J’atteste qu’il n’y a de dieu qu’Allah et que Moḥamed est son prophète »).

Il prononce le vœu classique de tenir le secret jusque dans la tombe. Du sang doit être versé, apparemment dans un simulacre de décapitation.

Le nouveau Shriner prononce une auto-malédiction s’il devait lui arriver de révéler leurs secrets : se faire percer les globes oculaires avec une lame à trois tranchants et à avoir les pieds flagellés et écorchés et à être forcé de marcher dans le sable brûlant sur les rivages stériles de la Mer Rouge jusqu’à ce que le soleil flamboyant le frappe d’une peste blafarde…

shriner-5-jpeg

Les Shriners portent le Fez, ce chapeau rouge tirant son nom d’une ville du Maroc, où, en 980 après Jésus Christ, 50.000 chrétiens, hommes, femmes et enfants, furent massacrés par les barbares musulmans.

Comme les rues ruisselaient du sang des martyrs, les musulmans trempèrent leurs chapeaux dans le sang pour en faire des trophées. Le Fez rouge symbolise le massacre des chrétiens dans cette ville.

Rien d’étonnant à ce que des francs-maçons de hauts degrés reprennent ce symbole musulman de la guerre anti-chrétienne. Ces esclaves des juifs sont les ennemis jurés du pape et de la royauté, qu’ils ont déjà piétinés à leur accession au 30ème degré, lors du rite de l’Arche Royale, où ils obtinrent le grade de Chevalier Kadosh. lien 1 lien 2

truman
Harry Truman, 33ème président des USA,

Antichrétien coupable des bombardements
nucléaires sur Hiroshima et Nagasaki,
plus importante communauté catholique du Japon.

Nuclear Explosion

Lors de ces rites de haut degré, le nom du dieu maçonnique est révélé, ce nom, tiré de la kabbale, est JAHBULON.
687474703a2f2f7777772e626573746461696c7966616e74617379736974652e636f6d2f77702d636f6e74656e742f75706c6f6164732f323031342f31302f30353033323730393238353831736872696e6572735f30392e6a7067יהּ בּעל און
JAH BUL ON
« Je Suis Au Ciel En Force »

Selon l’écrivain anti-maçonnique Walton Hannah (Darkness Visible, pp. 34-5, (1952)), le nom Jah Bul On est également la contraction des noms de trois divinités Jah (Yahweh), Baal et On (Osiris), ces trois divinités ne faisant qu’une dans leurs rituels sacrilèges.

L’un des secrets de la haute initiation maçonnique vous est ici révélé : le « Allah » musulman n’est autre que Jahbulon, la divinité démoniaque issue de la kabbale que vénèrent les francs-maçons, révélée au 30ème degré.

Atteignant les 32ème et 33ème degrés, l’initié se voit enseigner que son « dieu », le Jahbulon maçonnique, n’est autre que l’Allah musulman !

Tout cela nous est confirmé de la bouche même d’un Franc-Maçon du 33ème degré, et non des moindres, en la personne d’Elijah Muhammad, fondateur de la secte panafricaine de la Nation of Islam, considéré comme un prophète par ses adeptes. Celui-ci nous révèle dans son ouvrage « Theology of Time » l’un des grands secrets de la secte maçonnique :

elijah Muhammad fr
PLUS DE PREUVES QUE L’ISLAM EST SATANIQUE .
BvPiOK-IEAAgbp9
« LUCIFER EST DIEU » ALBERT PIKE, fm:. 33°

CRESCT
Emblême des Shriners où est représentée ISIS,
la loge féminine des Shriners se nomme « The Daughters of Isis ».

Pour plus d’informations, à propos de l’Islam, voir notre article
ISIS ou l’idolâtrie vaginale des musulmans.


tumblr_njosvk3zyv1un65ebo1_1280

PANAFRICANISME
black-shriners

L’origine des divers mouvements panafricains apparus au début du XXème siècle semble enNobledrew réalité être Moorish Science Temple of America (le Temple de la science maure d’Amérique), fondée en 1913, équivalent afro-américain de l’Ordre Arabe Ancien de la Noblesse du Sanctuaire Mystique.

Son principe fondamental est que les Afro-Américain sont d’ascendance maure, et sont de ce fait d’origine musulmane. On retrouve déjà la croyance récurrente au sein des sectes panafricaines que le blanc représente  « l’individu inférieur » (Satan). 

Marcus+GarveyPrécurseur du Panafricanisme et considéré comme un prophète par les adeptes du mouvement Rastafari, celui qu’ils appellent le « Black Moses » (Moïse Noir), le jamaïcain Marcus Garvey (à gauche) s’inspira des Shriners quand il créa en 1917 son mouvement politique pro-nègre, l’UNIA (United Negro Improvement Association-toujours en activité de nos jours), un mouvement qui comptait 1 million de membres aux USA et prêchait le retour en Afrique.

Garvey était membre de la Loge Prince Hall, équivalente Afro-Américaine des Shriners.

Au cours des 4 années précédant sa mort, Marcus Garvey se passionna encore plus pour l’idéal maçonnique basé sur la connaissance secrète, l’absence de « maçonnerie dans son idéal politique  » lui posait problème, remarquant qu' »il n’y a rien de secret dans ce qu’il vise pour son propre espoir de conservation ». Garvey faisait allusion à l’évolution de l’idée fraternelle, de l’atelier en loge jusqu’à l’évolution en un puissant véhicule politique, basé sur l’organisation de confrérie révolutionnaires secrètes.

Dès le début, l’UNIA a partagé de nombreuses caractéristiques avec d’autres ordres fraternels consacrés aux oeuvres de bienfaisance. La Constitution et le Livre des Lois de l’UNIA tiendront les même statuts et fonctions que le Livre des Constitution et le Livre de la Loi chez les Francs-Maçons. Le « Potentat » de l’UNIA était clairement analogue au « Potentat Impérial » de l’Ordre Arabe Ancien de la Noblesse du Sanctuaire Mystique (les Shriners) ou des Black Shriners, l’équivalent pour les afro-américains de la secte. Le Haut Conseil Exécutif de l’UNIA reproduit le Conseil Impérial des Shriners Noirs et le Conseil Suprême de la Franc-Maçonnerie en général.

Les démonstrations publiques élaborées et resplendissantes de l’UNIA, en particulier lors de ses congrès annuels, s’inspirent de l’exemple des Black Shriners et d’autres groupes fraternels.

Dans un document intitulé The Craft et The Crescent, écrit par Michael R. Scheiderer, un ancien membre de la Loge numéro 113 de Mechanicsburg :  » Marcus Garvey était un membre de la loge Prince Hall Mary Lefkowitz […] Dans une large mesure, l’UNIA a été organisé dans les grandes lignes maçonniques : il se consacrait à des événements caritatifs, leur constitution était basée sur celle des francs-maçons  » ; il y avait aussi un « potentat », « coiffé d’un casque de potentat ressemblant aux chapeaux de cérémonie portés par les maçons lors des défilés spéciaux. Marcus Garvey portait un uniforme semblable à celui d’un Templier de l’Ordre Maçonnique ». Beaucoup de francs-maçons afro-américains à l’époque croyaient que la franc-maçonnerie avait en fait commencé dans la civilisation avancée de l’Egypte ancienne. Ce qui permit aux Afro-Américains de s’identifier à la Franc-Maçonnerie, puisqu’ils la pensaient inspirée des cultes de l’Afrique de l’Antiquité ».

source.

*
*   *
RASTAFARISME

Lion_de_JudaLe mouvement rastafari, héritier de Marcus Garvey, est un mouvement culturel et religieux qui s’est développé à partir de la Jamaïque  dans les années 1930, à la suite du couronnement de Haïlé Selassié comme negus d’Ethiopie.

Les rastas croient en un dieu qu’ils appellent Jah, celui-ci se serait incarné sous les traits de Jésus Christ puis sous ceux de Haïlé Selassié.

Ils professent une pseudo-croyance basée sur une lecture hérétique des Saintes Ecritures, rejetant le Jésus blanc, accusant le christianisme d’être la religion des esclavagistes. Ainsi les Hébreux tous comme le Christ appartiendraient en réalité à la race noire (une croyance répandue dans toutes les sectes panafricaines).

Selon William David Spencer, auteur de « Dread Jesus », Archibald Dunkley et Joseph Nathaniel Hibbert, prêcheurs à l’origine du mouvement Rasta, étaient tous deux membres de l' »Ancient Mystic Order of Ethiopia« , un ordre fraternel issu de la loge Prince Hall. Spencer pense que de nombreux aspects du mouvement Rastafari dérivent de cette loge, y compris le nom « Jah« , à parti du mot « Jah-Bul-On« .

Le plus grand « apôtre » de la religion rasta, Bob Marley, critiquait le christianisme, avait même envie de « brûler des églises » dans sa chanson « Talking Blues » ! Rejet du Dieu Céleste, apologie du « Ici et Maintenant« , références à la « Lumière », divinisation de l’homme, rejet de Jésus Christ, autant de concepts lucifériens au programme de sa collaboration musicale avec Peter Tosh. « Get Up Stand Up. » :

Most people think
Great God will come from the sky
Take away ev’rything
And make ev’rybody feel high
But if you know what life is worth
You would look for yours on earth
And now you see the light
You stand up for your right, yeah!

La plupart des gens pensent
Que le Bon Dieu viendra du ciel
Qu’il éloignera tout
Et fera que tout le monde se sentent bien
Mais si tu savais ce que vaut la vie
Tu chercherais le tien sur terre
Et maintenant tu vois la lumière
Tu te lèves pour tes droits

GET UP STAND UP GET UP FOR YOUR RIGHTS
GET UP STAND UP DON’T GIVE UP THE FIGHT

We’re sick and tired of your ism and skism game
Die and go to heaven in Jesus’ name,
Lord We know when we understand
Almighty God is a living man
You can fool some people sometimes
But you can’t fool all the people all the time
So now we see the light
We gonna stand up for our rights

Nous avons marre et sommes fatigués de vos jeux de cons
Pour mourir et aller au paradis au nom de Jesus
Nous savons et nous comprenons
Que le Dieu tout-puissant est un homme vivant
Tu peux berner certaines personnes parfois
Mais tu ne peux pas berner tout le monde tout le temps
Et maintenant nous voyons la lumière
On va se battre pour nos droits

imagesL’archevêque Copte éthiopien, Abuna Yesehaq a révélé que Bob Marley avait été baptisé au sein de l’Eglise Orthodoxe Copte 7 mois avant sa mort. Abjurant ainsi sa foi païenne rasta.

Pendant son baptême, Bob Marley a pleuré pendant près de 45 minutes, sentant le Saint Esprit descendre sur lui, il s’écria :

« Jésus Christ, Jésus, mon Sauveur, Jésus Christ ! »

*
*    *
NATION OF ISLAM 

nation_of_islam_by_xumarov-d5jijkgNation of Islam a été fondée à Détroit, dans le Nord des États-Unis, en 1930, par Wallace Fard Muhammad. Reconnu comme étant le « Messie » (ou « Mahdi »), et même Allah incarné, selon la Nation of Islam. Comme un escroc, bootleger, dealer et braqueur par le FBI.

En tout cas, ce métis blanc et polynésien est à l’origine de la secte qui semble s’inspirer de l’organisation Moorish Science Temple of America.

Wallace_Fard_Muhammad

L’idéologie développée par l’organisation est un mélange de nationalisme afro-américain et de religion. Cette dernière est inspirée par l’islam, mais reste éloignée de l’islam orthodoxe. La NoI est donc considérée comme une secte par la majorité des organisations musulmanes.

Les membres de la NoI partagent la croyance que les blancs seraient une race de démons créés en laboratoire il y a 6000 ans par un savant fou, le professeur Yacub, un noir qui serait aussi le Jacob biblique. Les blancs seraient donc une race dédiée à la persécution de la race noire, que cette dernière doit combattre jusqu’à l’annihilation totale. A la Fin des Temps, les noirs de l’espace viendront à bord de soucoupes volantes pour tuer tous les blancs et restaurer le Paradis Originel(sic).

Si Wallace Fard Muhammad est bien le créateur de l’organisation et de son idéologie, c’est son successeur le FM:. de 33ème degré revendiqué, Elijah Muhammad, qui reprit ces inepties à son propre compte entre 1934 et 1975, donnant à cette secte son orientation, son organisation et sa puissance.

Il faut comprendre que Muhammad Ali (avant de devenir un légume à force de se prendre des coups de poings dans la gueule) et Malcolm X (jusqu’à ce qu’il prenne ses distances avec la secte, au prix de sa vie) croyaient en ces hérésies tout droit sorties du cerveau détraqué d’un petit délinquant toxicomane, et c’est toujours le cas de nombreux nègres à cette heure-ci …

Des nègres à l’instar de Louis Farakhan, actuel leader de la NOI, scientologue de son état ayant ajouté aux traditionnels discours de haine antiblancs les méthodes charlatanesques de l’Eglise de Scientologie* comme la dianétique.

La NOI a également donné naissance à des groupes d’activistes armés tels que le Black Panther Party, puis le New Black Panther Party.

Les membres de cette organisation haineuse s’illustrent fréquemment en appelant au meurtre de tous les blancs, y compris les bébés.

panthers_21demo

Leur influence sur les émeutes récentes ayant eu lieu aux Etats Unis est évidente, les vidéos abondent où l’on voit les membres de ce parti appeler publiquement au soulèvement et aux meurtres des blancs, à Charleston et aux autres endroits ou des émeutes ont récemment éclatées aux USA.

D’autres sectes noires prêchant la haine du blanc se revendiquant du protestantisme existent également aux USA, comme l’African Methodist Episcopal Church où a eu lieu la fusillade de Charleston.

voir : l’église afro-américaine visée par Dylann Roof appartient à une secte religieuse adepte de la guerre raciale contre les blancs.

*A propos, les délires mélangeant la science fiction et la kabbale de Wallace Fard Muhammad ne sont pas sans rappeler ceux de Ron Hubbard, fondateur de l’église de Scientologie et membre de l’OTO, secte d’Aleisteir Crowley.

*
*    *
La Nation des 5%

1405967659_5percent3_67

Cette secte, fondée par en 1964 à Harlem, par Clarence 13X, ancien membre de la NOI et disciple de Malcolm X, enseigne que Dieu ne serait autre que l’homme originel comme l’indiquerait son nom arabe, Allah : Arm-leg-leg-arm-head (bras-jambe-jambe-bras-tête en anglais). Cet homme originel est de race noire, tous les noirs sont donc des dieux, et c’est ainsi qu’ils s’appellent entre eux; les blancs sont considérés comme « faibles, mauvais et inférieurs aux noirs ». Ils partagent également la croyance avec la NOI selon laquelle les blancs seraient des démons ayant été inventés par le professeur Yacub il y a 6000 ans.

Lorsque Clarence 13X (« The Father ») fonde la Nation des Dieux et des Terres en 1964 à Harlem, cela fait quelques années qu’il a quitté la Nation Of Islam. Si les circonstances exactes de son départ ne sont pas entièrement connues, la raison principale repose sur le fait que Clarence Smith ne reconnaissait pas en Wallace Fard Muhammad (le fondateur du la NOI) la réincarnation terrestre d’Allah.Selon lui, Dieu (« G ») étant l’homme originel de race noire, il ne pouvait donc pas s’incarner sous les traits d’un métis.

Pour les Five Percenters, comme on les appelle, le monde se divise en trois catégories. 85% de la population vit dans l’illusion d’un Dieu qui n’existe pas. Un mensonge entretenu par les 10% qui exploitent cette ignorance pour asseoir leur domination. Cette minorité est considérée ni plus ni moins comme le « diable ». Les 5% sont ceux qui détiennent la Vérité. Ces « enseignants vertueux » (« Poor Righteous Teachers ») ont le devoir de faire accéder à la Lumière cette masse « aveugle, sourde et muette ». Pour ce faire les Five Percenters scandent leur Savoir ésotérique sur le pavé, une attitude très vite reprise par les MC new-yorkais, le Hip Hop était né.

De nombreux rappers et non des moindres, parmi ceux ayant exercé une très grande influence sur le mouvement font partie de cette secte, à l’instar de Jay-Z, ayant récemment déclenché une polémique en s’affichant lors d’un match de basketball en portant un médaillon de la secte raciste ainsi que Nas, Rakim, Busta Rhymes, Wu-Tang Clan, Brand Nubian, Poor Righteous Teachers, Gangstarr, Big Daddy Kane, LL Cool J, Big Pun, et Erykah Baduh.

20110318053255_Freemason writing 2Quand un journaliste lui demanda si ce symbole avait une signification pour lui, Jay-Z  lui répondit « un petit peu ».

Mondialement connus et vénérés par de jeunes imbéciles blancs, ces artistes partagent la croyance que les êtres à la peau blanche sont des démons à exterminer. Le rap est alors utilisé comme une arme contre les blancs, les déracinant et leur inculquant la haine d’eux-même, promouvant l’usage de drogue, toute sorte de débauche ainsi que le métissage et par conséquent la destruction de leur génome dans la grande partouze cosmopolite.

source.

*
*    *

Les lobbys raciaux et leurs sectes racistes permettent de faire avancer le projet juif (à ce propos, lire l’article sur le mouvement des droits civiques sur le site Breiz Atao), à l’image de l’Anti Defamation League aux USA; le CRIF, la LICRA, SOS Racisme, le CRAN ou encore le MRAP en France, les organisations antiracistes et les lois qu’elles font voter (Fabius-Gayssot …) permettent aux francs-maçons et à leurs maîtres juifs d’influencer et de contrôler la politique intérieure des USA et celles des pays occidentaux calquées sur le modèle américain. Le but étant toujours de diminuer le pouvoir des élites blanches Européennes tout en offrant des fausses croyances de substitutions aux opprimés de ce monde pour ne pas qu’ils reconnaissent leur Unique Sauveur, Jésus Christ (à l’image du nazisme pour les identitaires blancs). Panafricansime, rastafarisme, hip hop … ces sectes sont presque toujours influencées par le crypto-paganisme islamique. Le Démon, se faisant appeler Allah, étant le Grand Architecte de cette conjuration antichrétienne. 

055_popekissesKoran


Publicités
Le Racisme Anti Blanc Occulte

3 réflexions sur “Le Racisme Anti Blanc Occulte

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s