Pourquoi la plupart des vegans sont des FDP

4807428173_4753b61b00`

Un bébé de 24 semaines survit à l’avortement en Pologne, pleure pendant une heure alors qu’on le laisse mourir

Je propose l’abolition de l’avortement aux antispécistes en préconisant des régimes adaptés aux différents individus humains,  les africains sub-sahariens par exemple sont d’essence herbivore, nous autres blancs européens étant des hybrides neanderthal/homo sapiens comme je suis en mesure de le prouver, nous avons tous un besoin en viande/salade spécifique à notre héritage, selon que nous soyons plus ou moins les héritiers de chacun de nos deux parents, sapiens ou neanderthal.

Sapiens vient d’Afrique, c’est cet ancêtre que nous avons en commun avec la négritude primordiale, ce qui nous donne un caractère si unique en comparaison avec les autres races humaine est la très forte teneur en ADN néanderthalien, ces ancêtres néanderthals sont les « fils des dieux et héros de l’ancien temps » de Genèse 6. »

Notre capacité crânienne supérieure aux homo sapiens subsahariens (l’homo sapiens primitif dont vous admirez le crâne dans un musée dispose de la même ossature qu’un africain pur nègre né à notre époque) nous est hérité directement de l’homme de néanderthal que nos Anciens nommaient Atlantes.

Les preuves de l’origine néanderthal des blancs sont nombreuses, à commencer par l’anatomie quand on compare les européens avec les restes de l’homme de néanderthal primitif : menton fendu, arcades proéminentes, long nez, chevelure rousse ou blonde, crâne dolichocéphale, canines prononcées …

Autre évidence, le sang de rhésus négatif, apparu simultanément et aux mêmes endroits que les vestiges de l’homme de néanderthal découverts par les archéologues, soit dans les foyers naturels des ancêtres de tous les hommes dits de race caucasienne. L’homme blanc disposant de la plus forte population détentrice de rhésus négatif (15% en Europe, -1% en Asie ou en Afrique Noire).

Il n’y a qu’à comparer avec les statistiques de la distribution de rhésus négatif dans le monde et la distribution de l’ADN-Y européen R, et enfin avec les sites archéologiques de l’homme de néanderthal pour saisir la relation entre les facteurs génétiques rhésus négatif, haplogroupes R et Neanderthal :

Pour une population donnée :
haut % de Rh- = Haplogroupe R = Neanderthal = Race Européenne = Carnivores

L’homme de Néanderthal s’est forgé durant la période glaciaire où seuls survivaient les carnivores, leur peau se décolorant à mesure des générations grandissant loin du Soleil, il s’agit là de micro-évolution, rien à voir avec le darwinisme fallacieux en vigueur.

L’homo sapiens lui ne consomme que des végétaux à son état naturel car l’on ne dispose pas ou très peu de fouilles attestant d’une activité de chasseurs primitive datant du néolithique dans la région subsaharienne, au contraire des néanderthals caucasiens et européens à la même époque.

13096080_812670338865581_4807032506741392714_n

Ainsi, vouloir inciter leurs descendants à se priver de la nourriture nécessaire à leur alimentation traditionnelle, au nom d’une uniformité des besoins nutritifs de tous les hommes, en adéquation totale avec l’Egalitarisme mystique de la doxa, c’est les priver de leurs besoins vitaux.

caesar
Jules César, disait des Gaulois, occupants des foyers historiques des Néanderthals, leurs ancêtres : « Ils ne s’adonnent pas à l’agriculture, et ne vivent guère que de lait, de fromage et de chair » dans la Guerre des Gaules.

Anacharsis

Le philosophe Scythe Anarchasisdont l’ethnie donnera les tribus germaniques dont nous sommes, Européens de l’Ouest, les descendants (Francs, Anglo-Saxons, Danois, Flamands et Allemands) déclarait : « Je suis vétu d’une cape scythe, mes chaussures sont les rudes plantes de mes pieds, ma nourriture a pour seule saison ma faim – et je ne mange rien d’autre que du lait, du fromage et de la viande ».

Plusieurs générations de végétariens accumulent de telles carences nutritives qu’une mutation s’opère alors dans leur organisme, provoquant des cancers.

Ainsi, le véganisme n’est que l’une des mutliples facettes du prisme de notre propre génocide comme le sont la contraception/avortement, le métissage, l’homosexualité militante, les guerres mondiales, l’immigration, etc; etc…

 

VOIR NOS 4 ARTICLES CONSACRES AU GENOCIDE DES BLANCS 1 2 3 4

Partant de là, seuls des crétins oseraient réclamer plus de bienveillance à l’égard des animaux tout en souhaitant le maintien de l’IVG sans se soucier de l’avis éventuel d’un foetus humain qui, peut-être, il est permis de le supposer, serait désireux de vivre autant voir plus que vous et moi ou qu’un boeuf !

 

13015316_1741909439357928_1392082687811326560_n
Rappel pour débile …

Les seules conséquences réelles de ces deux politiques appliquées (IVG & Véganisme) résultent en l’affaiblissement et la disparition progressive de notre espèce unique et c’est pour cela seulement qu’elles sont permises et promues.

Nique ces fils de putes de vegans pro-IVG.

A.

Pour un compte rendu détaillé d’une de leurs conférences à ces tarés et l’analyse pointue de l’idéologie antispéciste, lire ici.

 

Publicités
Pourquoi la plupart des vegans sont des FDP

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s