Les « DIEUX BLANCS » ou le Secret du Sang (partie 1) par Arthur Sklerder

1186812_10200570017599163_1580624483_n

Des reptiliens au judaïsme, les racines ésotériques de la haine anti-blanc

Quid des reptiliens ?

Vous êtes presque tous déjà tombés, au gré de vos recherches sur le net ou par hasard, sur un de ces articles délirants traitant de la race reptilienne. Ca peut porter à sourire : une race, maléfique, d’humanoïdes reptiliens à l’apparence humaine, contrôlerait en fait le monde. 

article-0-01D41D5A00000578-930_224x423David Icke, crypto-juif propagateur de la haine anti-européen sous couvert de New Age

C’est en résumé l’enseignement du célèbre David Icke, un théoricien du complot très connu outre-manche. Ancien gardien de but professionnel, puis journaliste sportif, un temps candidat du parti écologique britannique, celui-ci s’illustra au sortir d’une crise mystique en déclarant sur un plateau TV être « l’Elu ». Malgré les moqueries nationales dont il fut la cible, David Icke réapparu plus tard au public en publiant « The Biggest Secret ». Dans son livre il révèle l’existence d’une lignée génétique d’être reptiliens dont l’origine remonterait à Sumer. Ces êtres démoniaques ayant asservi l’espèce humaine, se faisant passer pour des dieux grâce à la création de cultes variés à travers l’histoire. En fait toutes les religions seraient le produit de ces mauvais génies.

David Icke n’a (presque) rien inventé, on trouve nombre de témoignages de l’existence de ces êtres dans la quasi-totalité des récits sacrés : Nephilim (Géants) dans la Torah, Djinns (Génies) dans le Coran, Nagas dans les Vedas, Elfes nordiques et ainsi de suite … Quelle vérité se cache derrière ces mythes ?

De nombreux mythes et légendes du peuple de l’ancien monde nous parlent d’hommes ayant du sang de Serpent. Toutes les anciennes civilisations d’un bout du monde à l’autre ont ce concept en commun. Parfois, ces êtres auront la tête d’un serpent et le corps d’un homme ou la tête d’un homme avec des serpents pour jambes. Dans certaines légendes ils sont comme vous et moi tout en conservant un certain côté reptilien. D’autres légendes nous parlent de tribus entières de gens ayant le Serpent pour ancêtre. Ne doit-on y voir que de simples légendes sans fondement historique et scientifique d’aucune sorte ?

AtlantisDrawing

La réponse par l’ADN

Haplogroup_R1b_World

Regardons une carte représentant la diffusion de l’haplotype R1b à travers le monde, atteignant son apogée dans les Îles Britanniques, le Pays Basque et la Bretagne. Elle se diffuse ensuite tout au long de l’Europe vers le bas de l’Afrique et jusque dans les terres lointaines de la Chine. Platon(1) parlait de l’invasion de l’Europe, de l’Afrique et de l’Asie par les Atlantes (associés aux Celtes, descendants des mythiques Hyperboréens). Nous voyons la preuve de cette invasion par la trace laissée par l’ADN à travers le monde en regardant cette carte. On se pose alors la question de l’origine et des spécificités de ce groupe humain.

Êtes-vous un reptilien ?

La science a beaucoup appris sur le sang au cours du siècle dernier. On a pu déterminer la façon dont les différents groupes sanguins interagissent entre eux. Ce qui a permis aux médecins de savoir quel sang administrer lors d’une transfusion sanguine. En conséquence, beaucoup d’informations et de statistiques sont disponibles au sujet des différents groupes sanguins.

On sait que dans quelle population le sang de rhésus négatif se trouve en plus forte proportion. C’est au Pays Basque qu’on trouve le plus de porteurs de sang O de rhésus négatif. Le groupe O- est surement le premier groupe sanguin apparu avec cette mutation (avant les A, B et AB négatifs). O- est le plus répandu parmi les personnes au groupe sanguin de type rhésus négatif, avant A-, puis B- et enfin le plus rare, AB-. Les groupes sanguins les plus récents ont le moins de porteurs et les plus anciens sont les plus répandus. En dehors des Basques, on trouve beaucoup d’O- chez les Berbères, les Arméniens, les Ouïghours de Chine ou dans les Îles Britannique (et la Bretagne). Le Pays Basque détient un plus fort taux de porteurs du rhésus négatif que les Îles Britannique (dont ce facteur serait originaire) en raison d’une meilleure préservation des caractéristiques génétiques de sa population, explicable par son isolement, comme pour les Berbères.

RhesusÐ2 - copieW

Diffusion du facteur Rhésus Négatif en Europe, à comparer avec la carte de celle du R1b : R1B=Rh- !

Du fait des nombreuses connections entre l’ADN de ces peuples, leur sang unique et les légendes des peuplades des Îles Britanniques, ajoutez que les anciens Druides s’appelaient littéralement Serpents entre eux et l’identité Reptilienne de ce Peuple Serpent devient évidente. On peut affirmer qu’ils croyaient eux-mêmes descendre des serpents.

Une autre chose que ces populations ont en commun est l’haplotype R1B. Il existe donc un lien évident entre le sang de rhésus négatif, l’haplotype R1b et le Peuple Civilisateur des Temps Anciens. Le sang de rhésus négatif est le sang des « dieux » blancs, le Sang Real/Royal des Monarques.

Selon Hérodote (2), les Scythes (appelés aussi Sakas ou Saxons au cours de l’Histoire) font partie de la Lignée du Serpent. La matriarche des Scythes étant à demi-serpent, la lignée royale des Scythes est donc tributaire de ce sang. Une autre histoire dépeignant les Scythes et leurs descendants comme membres d’une espèce hybride est celle du roi Mérovée. La dynastie mérovingienne, dont de nombreuses familles royales descendent, a pour ancêtre Mérovée, le père de Clovis. Il est dit que sa mère, l’épouse du roi Clodion, déjà enceinte, fut séduite par une « bête de Neptune semblable au Quinotaure » alors qu’elle se baignait dans l’océan. Enceinte une deuxième fois, les deux sangs se mélangèrent pour donner naissance à une nouvelle dynastie dont les membres étaient investis de grands pouvoirs et d’une aura de magie et de surnaturel, caractéristique des Mérovingien(3).

Sang Royal, sang de serpent

Le rhésus négatif est un facteur sanguin signifiant l’absence d’une protéine dans le sang, protéine que les porteurs de sang de rhésus positif ont en commun avec le singe rhésus, d’où son nom, mais en réalité cette protéine est présente dans tous les types d’organismes animaliers sur terre à l’exception des humains ayant du sang de rhésus négatif, ce qui fait d’eux une espèce séparée, non seulement du reste de l’humanité, mais de l’ensemble du règne animal.

Une transfusion de sang de rhésus positif à un porteur de sang de rhésus négatif ferait apparaitre des anticorps contre ce sang (de la même manière qu’avec un virus), ce qui provoquerait la mort de la personne de rhésus négatif en cas de nouvelle transfusion.

La maladie hémolytique du nouveau né est une réaction allergique survenant aux mères de rhésus négatif porteuses d’un embryon de rhésus positif (pour la seconde fois). Leurs corps produisent alors des anticorps qui détruisent le corps étranger, l’embryon est ainsi éliminé. Pourquoi le corps d’une mère rejetterait-il sa propre progéniture ?

Le même problème est rencontré avec les mules, lorsqu’on croise un âne et une jument. Ce simple fait prouve en outre qu’un croisement entre deux espèces, similaires mais génétiquement différentes, est possible.

Bien qu’on sache que le groupe sanguin O- est le sang le plus pur connu par l’humanité car les transfusés ne produisent pas d’anticorps contre lui, la science semble ignorer l’origine du facteur rhésus négatif. Ce facteur rendant ce sang assez pur pour être le sang universel du monde. Chacun sur la surface de la Terre peut recevoir du sang de rhésus négatif de type O mais ces personnes de groupe sanguin O- ne peuvent recevoir de sang d’autres groupes sanguins que le leur.

compatibilite

Quelques caractéristiques courantes chez les porteurs de sang de rhésus négatif : on ne peut pas cloner leurs gènes, leur Q.I est souvent supérieur à la moyenne, ils sont souvent roux (ou avec des reflets) ou blonds ; avec les yeux verts, noisettes ou bleus, leur tension est inférieure à la moyenne, perceptions extra-sensorielles (ESP), des côtes ou des vertèbres supplémentaires, une capacité à perturber les appareils électriques… [bientôt un article décrivant en détail les caractéristiques de cette espèce]

Mes recherches ont démontré que la majorité des gens disposant de pouvoirs psychiques étaient du rhésus négatif.

Des origines du sang des « dieux »

Homo_erectus

Entre l’Homo Erectus (g.) et l’Homo Neandertalis (d.), des générations de reproductions insulaires inter-espèce.

Un atavisme en biologie est l’apparition chez un individu d’une caractéristique génétique qui n’était pas présente chez les parents ou un ancêtre proche. Certaines gènes disparaissent et d’autres se forment comme si l’ADN se recombinait spontanément. L’ADN est une molécule contenant les caractéristiques de chaque organisme vivant sur terre, de la simple bactérie à la plante en passant par l’homme. Chaque brin d’ADN est constitué d’un enchaînement de nucléotides. C’est la combinaison de ces nucléotides qui distingue les millions de types d’organismes vivants sur terre. La délétion génétique (des gènes disparaissent ou se modifient) et l’atavisme (des gènes apparaissent) sont des phénomènes qui se produisent en cas de croisement ou de consanguinité multi-générationnelle, il s’agit là d’un fait scientifique.

Nous pensons que l’apparition de l’Homme de Neandertal résulte d’un phénomène de mutations provoquées par reproduction sur de très nombreuses générations des Homo Erectus dans les îles de l’Atlantique. Ainsi naquit l’Homme de Neandertal.  Au cours des âges ces reproductions activeraient de nombreuses caractéristiques génétiques récessives. Ce qui expliquerait l’apparence distincte de ces groupes de personnes. Cette lignée venue des îles de l’Atlantique est mutagénique. Là est l’origine de leurs gènes reptiliens. Puis les « Homo Erectus mutants » que sont les Hommes de Neandertal ont croisé leur ADN avec celui de l’Homo Sapiens, ainsi naissait l’Homme de Cro-Magnon, ancêtre de l’Homo Sapiens Sapiens, l’homme moderne !

Ce qui prête à rire lorsque la plupart des gens pensent que les hommes de Neandertal étaient de stupides hommes des cavernes. Les scientifiques ont pourtant découvert que la capacité crânienne des hommes de Cro-Magnon était de 15 à 20 % supérieure que celle des Européens modernes. Ils étaient probablement plus intelligents que nous à l’époque. L’homme de Cro-Magnon a inventé de nombreuses choses et a formé les rudiments de la civilisation il y a des milliers d’années.

Sachant que le Peuple du Serpent a le sang de l’homme de Neandertal, comment expliquer cette mutation ? Pourquoi est-ce que les gens de cette lignée semblent si différents ? D’où viennent ces fameux traits reptiliens ?

10961576_10203791323489797_1424627999_n3. Homo Erectus 4.Homo Neandertalis 5&6 Homo Sapiens

Beaucoup de gens spéculent sur les origines du groupe sanguin O-. Notre théorie est que le sang O- est celui de l’Homme de Neandertal passé par le croisement des hommes de Neandertal et des homo sapiens, donnant l’homme de Cro-Magnon, ancêtre de l’homme moderne ou Homo Sapiens Sapiens. Il est plus que probable que l’Homo Erectus soit l’ancêtre de l’Homme de Neandertal, qui est l’ancêtre des peuples de l’haplogroupe R1b et du rhésus négatif. La plupart des Européens et beaucoup de gens à travers le monde sont liés à l’homme de Neandertal. Certains humains ont des gènes de Neandertal, d’autres non.

1345189-focus

Des Fils de Dieu et des Géants

Les hommes de Cro-Magnon mesuraient 183 cm en moyenne c’est-à-dire beaucoup plus que notre taille moyenne actuelle. Cette donnée scientifique valide notre théorie selon laquelle l’homme de Cro-Magnon serait le fruit du croisement entre les deux espèces que sont l’homme de Neandertal et l’homo Sapiens. L’heterosis est un phénomène naturel qui se produit lorsque l’on croise deux races ou espèces différentes, ce qui vaut pour les plantes ou les animaux vaut aussi pour les humains. L’effet d’hétérosis, nommé également vigueur hybride, se traduit par un gain de performances (ou plus exactement une annulation des « tares » des lignées « pures ») qui résulte du brassage des différents allèles des différentes lignées, comme une musculature et une taille supérieure à celle de ses parents. L’effet d’hétérosis désigne l’accroissement particulièrement prononcé de la performance des individus hybrides ou métis. Cela ne vous rappelle rien ?

On sait que des êtres encore plus grands ont existé puisque de nombreuses fouilles ont permis de découvrir des squelettes mesurant près de 3 mètres ou des témoignages anciens de leur existence, certains géants sont aujourd’hui parmi nous, leurs gènes étant réapparues par atavisme.

Genèse 6

1Lorsque les hommes eurent commencé à se multiplier sur la face de la terre, et que des filles leur furent nées, 2les fils de Dieu virent que les filles des hommes étaient belles, et ils en prirent pour femmes parmi toutes celles qu’ils choisirent.3Alors l’Éternel dit : Mon esprit ne restera pas à toujours dans l’homme, car l’homme n’est que chair, et ses jours seront de cent vingt ans.4Les géants étaient sur la terre en ces temps-là, après que les fils de Dieu furent venus vers les filles des hommes, et qu’elles leur eurent donné des enfants : ce sont ces héros qui furent fameux dans l’antiquité.

Nous voyons clairement ici le récit d’un exemple d’heterosis dans la Bible. Deux races se rencontrent, les fils de Dieu (Neandertal) et les filles des hommes (Homo Sapiens), s’accouplent et donnent naissance à une race de super-hybrides, les Géants (Cro-Magnon). Les Géants devinrent alors « les héros qui furent fameux dans l’antiquité » autrement dit, les demi-dieux qui foulèrent la surface de la Terre et fondèrent les grandes civilisations antiques

A gauche : le crâne d’un homo-sapiens, au milieu un crâne neanderthalien, à droite : l’hybride Cro-Magnon, c’est à dire nous, les blancs.

Quand la Bible et la Science se valident réciproquement, on peut penser qu’on approche du but ! Nous allons maintenant démontrer quelle est la portée de cette réalité à la fois ésotérique et scientifique. De l’existence d’espèces distinctes au sein de l’espèce humaine à la guerre qui se déroule en ce moment même et dont nous sommes partie prenante.

Arthur Sklerder

https://monsieurpm.wordpress.com/2015/02/20/les-dieux-blancs-ou-le-secret-du-sang-partie-2-par-arthur-sklerder/

https://monsieurpm.wordpress.com/2015/02/25/les-dieux-blancs-ou-le-secret-du-sang-partie-3-par-arthur-sklerder/



1.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Atlantide

2. « Elle (la jeune fille serpent) donna comme nom [à son troisième fils] Skythès […]. C’est de ce Skythès, fils d’Héraclès, que descendraient les rois qui se succèdent chez les Scythes. » Hérodote, Histoires, IV, 10

3. Chronique de Frédégaire (III, IX)

Publicités
Les « DIEUX BLANCS » ou le Secret du Sang (partie 1) par Arthur Sklerder

72 réflexions sur “Les « DIEUX BLANCS » ou le Secret du Sang (partie 1) par Arthur Sklerder

  1. […] Dans la partie première de cet article, nous avons résumé la thématique de la réalité génétique d’une race cachée au sein même de l’humanité, savoir transmis sous la forme cryptée des différents récits religieux à travers l’histoire et à présent vérifiable scientifiquement. Bien que très peu d’information à ce propos circule, ou alors matinée d’une large couche de délire new age tendant à décrédibiliser le propos et à jeter l’opprobre sur les « reptiliens » […]

    1. max rokatansky dit :

      Je suis o rh- et je ne suis pas adepte de l’ idéologie dominante du métissage et toute cette merde, la seul chose que je peux dire c’est que jésus n’est pas ab rh+ car tout les rh+ sont des êtres stupides mangeur de lotus, tu leurs parle de sujet qui dépasse leurs petit confort égoïste habituel et il te regarde comme un enfants 2 ans, alors oui tout le reste est intéressants sauf la 3e partie qui par expérience je peux te confirmer que les rh+ sont des abruties égocentrique, inculte et dépourvue de toute mémoire génétique du au fait que leurs sang tout comme leurs âmes sont des nouveau nés.

      1. Fais preuve de modestie pour commencer car je puis t’assurer que le sang sur le Suaire est bien du groupe AB+, de nombreuses études le confirment.

      2. Max Rockatansky dit :

        Je ne suis pas du type qui essaye d’être modeste pour gagner son ciel, sur terre nous somme tous ange et démon ou se mêle lois humaine et naturelles, certain confonde le bien et le mal, prendre d’ancien texte et philosophie et les adapter au gout du jour c’est de l’anthropologie et de la psychanalyse juive (Franz Boaz, Margaret Mead, Freud et…etc) bref c’est de l’ingénierie social et une politique ethnique contre les états nation goy (non juif).
        La seul chose qui m’intéresse c’est la vérité et non ce qui est politiquement correct ou pas, vous avez qu’à faire le teste, prenez un o ou même un rhésus négatif vs un rhésus positif de même niveau d’acquis et vous aller voir la différence, le rh négatif est chronologiquement plus connecté car il puise c’est faculté dans sa mémoire génétique, il est plus facile pour un rh positif de gober une idéologie dominante au goût du jour que de le faire avaler à un rh négatif et ce grâce à son lien sanguin et innée de l’ordre chronologique, il y a ceux et celles qui lisent mot pour mot sans rien comprendre ou bien ceux et celles qui développe à partire de ce qu’ils ont lus, idem dans tout autre innovation.
        Désolé de péter vos bulles.

  2. Juste une petite histoire pour les nuls! JC est venu demander à Jack Lang « ne vous mettez pas en travers de la route de M.C., il nous sert bien! vous savez ce que je suis! » ce monstre n’a pas dit « qui je suis  » mais « ce que je suis »! « ce » c’est à dire un Shape-shifter, un être d’une autre espèce extraterrestre, dont le sataniste MC est à son service. C’est une petite histoire que personne n’a voulu entendre mais qui est la clef de tout.

    1. Qui est MC ? Il faut arrêter avec ces conneries d’hommes lézards polymorphes, vous êtes sur d’avoir lu mon article ? Jack Lang est un démon à forme humaine, mais il ne se transforme pas en reptiloïde les soirs de pleine lune, où alors va falloir sortir des vrais preuves, or, il n’y en a pas.

  3. Kévin dit :

    Bonjour,
    Je suis tombé sur votre article en faisant des recherches sur mon groupe sanguin. (mon groupe sanguin est O-, je suis un black à la peau clair, mais pas métis, bien que votre article semble indiquer le contraire). Ce que vous dites à l’air intéressant. Cependant, je n’ai pas tout saisis (Ou peut-être qu’une relecture complète est la solution). En effet je suis persuadé que mon groupe sanguin, en plus d’avoir la caractéristique d’être « universel », cache bien autre chose, mais je n’ai pas vraiment trouvé de réponse aux questions que je me posais. Accepteriez vous de m’en dire plus ? Peut-être avez vous mis la main sur de nouveaux éléments depuis la publication de cet article ?

      1. Kevin dit :

        Bonjour et Bonne année,

        Excusez moi de cette réponse plus que tardive.

        Pour faire cour, je suis Martiniquais, ma grand mère maternelle est descendante de parents mulâtres, (un mien avec les indiens caraïbes si je ne trompe pas), mon grand père maternelle est beaucoup plus clair que moi il a même les yeux bleus/gris, mais n’ai pas blanc pour autant. Mon grand père paternelle est de ma couleur, un black a la peau clair, ma mamie est un peu plus foncé. Ma mère est un n peu plus clair que moi, mon père lui est un pure black à la peau bien matte. Voilà je ne sais pas si j’ai pu vous éclairé sur mes origines.

  4. Carrié dit :

    Là où pour moi ça ne colle pas c’est que je suis ab – et fils d’ouvrier, je ne descend donc pas d’une dynastie et je n’est aucune particularité que vous avez décrite pour les reptiliens… Sinon j’ai trouvé intéressant de les données sur la protéine et le fait que nous sommes la seule espèce à avoir ce sang !

      1. Landrin dit :

        Bonjour je suis o- et il est vrai qu’à la question : pourquoi la femme rh- va combattre son fœtus + il n’y a jamais de réponse.. Mes origines sont 50% Maroc 25% Espagne et 25% Bretagne et moi aussi je ne me reconnais pas dans les caractéristiques physiques énumérées ci-dessus ! J’ai entendu dire que de hautes instances secrètes considéraient les neg comme une menace et tenteraient un recensement… Pas très rassurant! Cordialement

  5. max rokatansky dit :

    Je suis o rh- et je ne suis pas adepte de l’ idéologie dominante du métissage et toute cette merde, la seul chose que je peux dire c’est que jésus n’est pas ab rh+ car tout les rh+ sont des êtres stupides mangeur de lotus, tu leurs parle de sujet qui dépasse leurs petit confort égoïste habituel et il te regarde comme un enfants 2 ans, alors oui tout le reste est intéressants sauf la 3e partie qui par expérience je peux te confirmer que les rh+ sont des abruties égocentrique, inculte et dépourvue de toute mémoire génétique du au fait que leurs sang tout comme leurs âmes sont des nouveau nés.

    1. La je suis pas d’accord je suis O positif et je suis loin d’être égoïste ou même ignorant. Mais par contre on m’a souvent reproché d’être extrêmement arrogant

  6. Bonjour /bonsoir a titre informatif le sang O+ a part la particularité d’être universelle qu’à t’il de special ? ( si jamais cela a quelques chose a voir je suis franco algérien )

    1. il est universel pour les rhésus positifs uniquement, o- est le vrai sang universel, sinon o est probablement le plus vieux groupe sanguin puisque les autres groupes a b ab ne le rejettent pas avec des anticorps, c’est le sang le plus pur pour ainsi dire

  7. Bonjour, moi je suis ab- prétendument le groupe le plus rare du monde… pouvait vous m’expliquer comment les a et b se sont alliés et devenus des rhésus négatif en même temps???? ça m’intéresse beaucoup, en fait j’ai découvert la mutation d’adn et je voulais savoir si le sang y était pour quelque chose!??

  8. 111 dit :

    je suis o- ,deux fois dans mon enfance sont apparu sur mes bras des écailles façon croco,un peu comme un hologramme d’une seconde,ce qui m’avait fait penser que nous vivions dans une illusion..?

    1. ah ouais mdr bah écoute j’ai entendu parler de métamorphoses reptiliennes de certains individus au cour de rituel sataniques, n’ayant pas eu la « chance » d’assister à de telles cérémonies, ne puis que douter fortement de leurs réalités, bien que je sois persuadé que des réseaux satanistes aux pratiques effroyables existent, les mecs qui se transforment en lézard c’est trop du lourd pour moi.

  9. Amine dit :

    Je suis algerien de l ouest du pays, et j ai le RH O – , et mon pere l avait aussi, et de toute ma vie je n ai jamais senti une superiorite mentale ou psychologique, je n ai pas le QI tres develope, quoique j ai termine mon cursus etudes superieurs, j etais si on peut dire, un etudiant mediocre, sauf que quand j etais enfant on me disait que j etais intelligent mais tres feneant ce qui faisait que mes notes n etaient pas exellentes. Mon pere l avait ce QI develope , mais pas moi

  10. Catherine dit :

    Bonjour,
    Article très intéressant sur lequel je suis tombée l’été dernier. Je suis O négatif. Depuis, j’ai fait de nombreuses recherches généalogiques et ai découvert que l’une de mes ancêtres était de la royauté, pouvant par le fait même remonter jusqu’à ce fameux Rollon, incluant par la suite la lignée des Capétiens, etc. Ceci expliquerait donc cela, selon ce que vous relatez ici. En bref, je ne conclue que tout cela soit vérité absolue, mais c’est une piste, qui reste encore à défricher si je puis dire, très fascinante. Merci!

  11. Illuminati dit :

    Bonjour, votre site propose la théorie la plus plausible sur notre groupe sanguin. Le lien entre R1b et le sang à rhesus négatif m’apparaît très crédible. Il y a aussi une corrélation évidente entre R1b et les roux, qui sont les plus souvent porteurs du Rhesus négatif.

    Je suis canadienne française et 0- (c’est un zéro, pas la lettre « O »)
    Je ne suis pas descendante de rois, mais j’ai deux ancêtres de la France qui étaient de la petite noblesse et ont connus des honneurs à leur arrivée en Nouvelle-France à cause de leur statut. (Mais nous leur descendance n’avons pas bénéficié de la noblesse, nous sommes des gens ordinaires, des ruraux). Je soupçonne que mon sang 0- provienne de mon ancêtre breton qui est devenu Seigneur en Nouvelle-France, car mon grand-père du côté de ce breton était 0-. Je soupçonne qu’il était un véritable « briton » ayant fuit la Grande-Bretagne, mais juste le fait que la Bretagne soit dans les plus haut taux de R1b sur la carte, suffit comme preuve de notre ressemblance avec les anglais et surtout les écossais, sans que ce soit forcément les « britons ». En fait, on voit bien que tout ceci est commun à l’Europe de l’Ouest.

    J’ai les yeux verts et j’ai aussi certains dons de voyances, surtout dans des rêves prémonitoires et une forte intuition et une hypersensibilité émotionelle avec empathie. Mais je n’utilise pas ce « don » pour me faire rénumérer car je n’ai pas de contrôle sur mes « visions ». Elles n’apparaissent pas sur commande. Les « humains » m’ont toujours considérée bizarre, malgré tous mes efforts de m’intégrer parmis eux. Ils me traitent comme si j’étais d’une autre « espèce », mais ce ne sont pas des choses que je peux prouver hors de tout doutes.

    J’ai lu un peu des théories délirantes de David Icke, ainsi qu’un site qui attribuent la lignée pure à Rhesus négatif aux blonds scandinanves. Ils disent que les roux sont des hybrides, pas la vraie lignée pure des rh négatif, et qu’ils sont de la race de Caein, le peuple satanique du serpent. C’est une absurdité puisque Rh négatif correspond aux territoures R1b, pas aux pays scandinaves. Il y en a même moins dans les pays scandinaves et les blonds d’Europe de l’Est. Cela me semble inspiré des croyances nazis sur la « supériorité » des blonds.

    Moi je crois plutôt à la supériorité des roux 🙂 La revanche des nerds, ces pauvres roux moqués à l’école car ils sont trop brillants pour cette humanité médiocre. Les blondes n’ont jamais vécues de persécutions chez les homo sapiens (l’humain moderne) à ce que je sache…

    Pour ce qui est des reptiliens de Icke, je suppose que les vieilles légendes dont il s’inspire proviennent de la répulsion des homo sapiens pour une espèce différente de la leur: les néandertaliens. Il existe dans le règne animal, chez le signe ce phénomène d’exclusion et de violence envers un animal qui a une mutation génétique anormale du reste du groupe. Il peut être massacré. Cela pourrait expliquer la persécution des roux à travers l’histoire, et particulièrement des femmes rousses plus « psychiques » qui passaient pour des sorcières. Et ce n’est pas parce que les roux sont stupides, méchant ou sataniques, bien au contraire. Une autre hypothèse de ma part est que si les femmes rousses sont souvent rh négatif, leur chances reproductives avec les hommes rh positif sont limitées et engendrent des horreurs (fausses couches à répétition, bébés bleus), qui peuvent expliquer leur persécution.

    La noblesse a obtenue cette postition dominante naturellement à cause d’une intelligence supérieure et n’avait pas d’autre choix que de se reproduire dans leurs lignées rh négatives. Pour les gens d’intelligence inférieure, l’idée d’être dominés par une minorité d’êtres bénéficiant d’une génétique différente et supérieure peut paraître très terrifiante. l’humanité a toujours fonctionnée ainsi, avec un système de castes basé sur les gènes, avant l’arrivée du communisme et de l’égalitarisme. Les vieilles monarchies appelaient les « gènes » les « lignées du sang », avant la science moderne, mais ils comprenaient déjà le phénomène de l’héritabilité du caractère et de l’intelligence. C’est une réalité cruelle, injuste pour les laissés pour compte, mais le monde actuel fonctionne encore ainsi, sauf qu’aujourd’hui on refuse de le reconnaître. Je pense que l’histoire des reptiliens de Icke décrit ce phénomène, mais de façon parano et délitante. C’est très frustrant pour eux, de ne pas être de notre espèce, et d’être asservis, il faut les comprendre…

    Mais les gens des territoires R1b et du rhesus négatif peuvent être pauvres aussi. On n’est pas tous dans la caste supérieure. Nous sommes des millions de gens en Europe de l’Ouest et en Amérique.

    1. Vous semblez avoir compris beaucoup de choses, vous avez maintenant les clés pour commencer, au Canada, une nouvelle noblesse plus digne que le ramassis actuel de crapules sataniques qui veulent nous faire disparaître car nous représentons une menace intolérable à leur hégémonie par ce qui nous lie à eux comme par ce qui nous sépare.

  12. O- dit :

    Je suis o – mes parents sont originaires d’Algérie et effectivement j’ai beaucoup de reflets roux, ma barbe également. Mais votre histoire me paraît quand même assez intrigante, si ce n’est ségrégationniste

    1. La Vérité ne s’embarrasse pas de ces conceptions, nous sommes tels que Dieu nous a fait, c’est à dire divers, voire complémentaires mais en aucun cas égaux. Je parie que vous êtes Kabyles.

  13. Frédérik Jean Winners dit :

    allo a tous sur ce site , moi je suis du groupe 0 – , et mes parent aussi sont 0- , et nous somme originaire du canada , nous somme francais du québec , et nous sommes de cette terre depuis 410 ans en amérique , avant nos origine se perdre dans le temps , mais je voit du même groupe sanguin , de l’afrique du nord , de l’europe et de l’îles d’angleterre , mes yeux sont vert et la chevelure brun -roux , ..

      1. O- dit :

        Merci pour votre réponse… J’ai toujours crû que l’Atlantide était un mythe…

        Est-ce la seule explication plausible?

  14. O- dit :

    Une autre question si vous me le permettez : Comment, en étant originaires de Kabylie, pourrions-nous être les descendants de rois ?

  15. N.M. dit :

    Il y a des études intéressantes en cours. Pour pouvoir continuer ma généalogie, il a fallu que je fasse mes ADN. Je suis Rhésus négatif, ainsi que mon père et mon fils. Le groupe auquel j’appartiens est l’haplogroupe I2a2a (anciennement I2b1). Résultat de FTDNA. Il s’avère que cet Happlogroupe est reconnu (à l’heure actuelle) comme le plus ancien groupe humain connu (je dis bien « avéré »), en Europe. Il se retrouve dans ses racine (I comme i) dans les Balkans, en Sardaigne, en Espagne et en Europe du Nord. Ces derniers sont les ancêtres des Germains et non pas les Allemands actuels qui partagent grosso modo les mêmes marqueurs …que les Français (indo-Européens et Celtes (groupe R1b). Cela, ne le dites à personne …! Avant les Indo-européens et bien avant les Celtes il y avaient des proto-européens. L’évolution de la recherche génétique permettra de découvrir que la grande Mauritanie (Mahgreb actuel) accueillaient également ces protos avec lesquels les proto-européens partageaient leur origine. Ce groupe i majuscule serait le groupe descendant des Cro-magnons) Il serait intéressant pour les Rhésus Négatif de faire leur ADN. Le reste me semble spéculatif.

  16. Si je comprends bien votre propos, le peuple du Serpent aurait une origine purement naturelle (mutation génétique) et non pas sur-naturelle (intervention divine, diabolique ou extra-terrestre). Comment expliquer alors le symbolisme du serpent, dans les légendes sur l’origine des Scythes ou du Minotaure?
    Ne peut-on pas faire un lien entre le serpent tentateur de la Genèse, le fait que les hébreux aient désignés certains peuples comme descendants du serpent, et ces légendes (non-juives) faisant remonter les occidentaux aux serpents?

    Autre chose: votre choix de cartes comparant la répartition des R1B et Rh- me semble quelque peu malhonnête. Vous comparez une carte mondiale des R1B à une carte des Rh- européenne, mais si on en observe une autre à l’échelle mondiale, il sera difficile d’arriver à la même conclusion que vous.
    http://newsoftomorrow.org/abductions/recherchesref/rhesus-negatif-et-abductions-le-lien-avec-les-basques-guanches-sami-irlandais-berberes/attachment/bloodgroups

    Enfin, je n’arrive pas bien à comprendre pourquoi, selon vos explications, un crypto-juif comme Icke voudrait faire haïr la lignée dominante qui serait pourtant aujourd’hui de sa même religion, donc censée être du même côté que lui. Pouvez-vous nous en dire plus sur ce point?

    Merci.

    1. La carte est erronée et dépassée (1976). Bien sur que l’on peut associer le Serpent d’Eden au rhésus négatif, c’est bien de la semence du Serpent dont il s’agit dans cet article. David Icke, comme tous les imposteurs gnostiques, mélange certaines vérités avec un mensonge purement satanique pour éloigner les naïfs de la Lumière Christique.

      1. Selon votre analyse, les rois défenseurs de la Lumière Christique, de rhésus négatif, sont donc des descendants du Serpent d’Eden?

      2. Illuminati dit :

        Bonjour c’est encore moi. J’ai fait beaucoup de recherches (sur le web, je ne suis pas une vraie scientifique), et je suis présentement sur une nouvelle piste au sujet de la tribu d’origine des rh-. J’ai cru comme vous que R1b en était l’origine, mais je ne crois plus que ce soit eux. Je crois que c’est un autre peuple presque éteint aujourd’hui, qui a vécu parmis la population R1b et s’y est mélangé. R1b est un haplogroupe très répandu en Europe, tandis que les gens rh- sont rares, même parmis cette population. En plus, durant l’histoire les rh- ont connus des persécutions de la part du peuple dominant et majoritaire en Europe de l’Ouest.

        Je pense que le rhesus négatif et les roux ont été préservés dans la région de l’atlantique parce que ces populations ont vécu de l’isolement et se sont moins métissées, particulièrement les habitants des iles britaniques, espagnoles et les peuples de l’Atlas au Magreb. Ces caractéristiques rares, récessives et désavantageuses pour la reproduction, ont été transmises par notre peuple, aux R1b.

        Je suis tombées sur plusieurs études qui disent que les irlandais et les britons anglais descendent directement des basques (et les habitants de la côte atlantique française). Les basques sont l’origine du rh- chez les atlantes, donc il faut analyser qu’est-ce qu’il s’est produit au pays basque avant leur migration au nord (les basques savaient naviguer et ont peuplés l’irlande par la mer). Et bien, durant la préhistoire il y a eu beaucoup plus de gens de l’haplogroupe J1 (Y-DNA) qu’aujourd’hui. Ces J1 ont eu une femme mtDNA « K » l’ancêtre attribuée aux juifs ashkénazes (la race reptilienne selon les théories de complot). Le rh- viendrait de la femme, mais je ne suis pas certaine. J1 est apparu la première fois au Yemen, c’est l’ADN des arabes du Golfe et des premiers agriculteurs de l’humanité qui ont développés les grandes civilisations du croissant fertile. Certains arabes du Golfe et juifs orientaux ont beaucoup de rh-. Je croyais au départ que les théories selon laquelle nous descendons des sumériens est farfelue, mais finalement, c’est pas fou…

        J’ai observée des photos de basques, anglais et des vieux bretons, dont plusieurs sont connus pour être O-. Et j’ai vue un fil conducteur. Premièrement, les anglais avaient l’air très basques (exemple, le Prince Charles). Deuxièmement, j’ai trouvée des bretons avec un étrange visage allongé et un grand nez comme les basques. Et ces gens ne sont pas roux du tout, ils ont les cheveux noirs corbeaux. J’ai aussi analysée le type appelé les « black irish ». Et leur origine moyen-orientale m’est apparue évidente. Mais ils ne ressemblent pas aux arabes modernes. Ils ressemblent à quelque chose de plus ancien. On voit beaucoup ce type de visages dans les films anglais fantastiques, jouer des roles de sorciers, de druides et de vampires. Je peux me tromper complètement, tout ceci ne sont que des hypothèses, mais je crois que la tribue d’origine des rh- vient d’Irak et qu’ils avaient des visages bizarres, pas des hommes tout-à-fait anatomiquement modernes. Qu’ils soient plus nombreux dans les atlantes ne prouvent pas qu’ils viennent de là. C’est juste qu’ils furent mieux conservés en Europe.

  17. Illuminati dit :

    Oubliez ce que j’ai écrit hier. Je pense que j’ai pris ça sur un site web qui raconte de la bullshit. J’ai reçu mes résultats de mon test d’ADN aujourd’hui, et étant O-, je ne vois aucun lien dans mon ADN avec les basques, ni les « atlantes » (La population R1b de la côte atlantique). Certe, du côté masculin, il y a surement beaucoup de R1b dans mon arbre généalogique, mais ça n’apparait pas dans mon test d’adn (je n’ai pas de chromosome Y). Je ne suis pas du groupe mtDNA K, attribué par plusieurs sites internet peu fiables, à l’origine du rh- chez les basques. Mon mtdna (lignée maternelle) est scandinave. Je suis une sami (U5b1), et c’est un peu surprenant car il n’y en a pas beaucoup en France. Mon ADN autosomal me classe 99% Europe de l’Ouest et du Centre. (le test autosomal est différent du test mitochondrial, il dit plutôt notre ethnicité mais avec peu de précision) et me dit que mes proches cousins sont les hollandais, les allemands et les français ordinaires du continent, pas les atlantes. En résumé je suis une Normande-vicking.

    Mais cela m’a amenée sur une nouvelle piste. Sur la carte de U5, on voit une zone foncée à haute prévalence dans le pays basque. Je ne sais pas comment ils se sont retrouvés là. De plus, U5 a été trouvé à haute fréquence dans des villages berbères au Magreb. Or, on sait que les vandales ont envahit le Magreb et que c’était un peuple scandinave. Je suppose que le rhesus négatif pourrait venir de la lignée maternelle, pas de la lignée paternelle, R1b, et qu’il viendrait de ceux que vous appelez les « Dieux blancs », c’est-à-dire les « Femmes du Nord ».

  18. Ulrich dit :

    Bonjour voilà j suis donneur universel ô négatif

    Ai les lu les ouvrages d anton Parks qui résonnent bien en moi ..lu david icke mais adhère pas du tout
    Alors grand etonnement quand j vois votre article et aimerai tellement d info à se sujet alors si vous avez des ouvrages à M conseille merci d avance

  19. J’ai d’abord cru que vous étiez un blog catholique, au vu de vos très bonnes enqûetes sur la nouvelle droite, la théosophie, etc. mais je constate que vous soutenez de graves hérésies avec vos théories raciales anti-bibliques. Ceci n’est pas l’orthodoxie de l’Eglise catholique. Dommage, ce genre d’idées vous rend à peine différend d’un Glauzy.

      1. Vous interprétez dans cet article Génèse 6 par la phrase suivante, je vous cite vous ou bien celui qui a écrit :  » Les Géants devinrent alors « les héros qui furent fameux dans l’antiquité » autrement dit, les demi-dieux qui foulèrent la surface de la Terre et fondèrent les grandes civilisations antiques. « . Pure hérésie : Il n’y a pas de demi-dieux, mais Un Seul Dieu Père Tout Puissant, Jésus-Christ et Très Sainte Trinité. C’est un texte de païen.

      2. Je parle de demi-dieux au sens « païen » du terme, pas besoin d’avoir fait Saint Cyr pour comprendre la nuance. Merci beaucoup Torquemada.

  20. kurban dit :

    bonjour je suis B négatif originaire de asie centrale peuplée ouigour. vous pouvez m’expliquer provenance de mes en saitre?

    1. l’haplogroupe le plus répandu chez les ouigours est le même que celui des Ouest-Européens : R1B1, tu as donc la même origine que tous les autres rhésus négatif : l’homme de neanderthal

  21. richard dit :

    J ai vécu des choses extra ordinaire dans cette vie…Je ne connait pas mon groupe sanguain…Je suis indien as tu déjà entendue parlé de 13 62 et la découverte du canada …les mic mac….Je suis un micmac…Veux tu savoir mon histoire avant que je ne soit plus et connaitre ce que je sait si oui alors tu doies me permettre de te téléphoner en pcv….il ne me reste plus beaucoup de temps et tu devras me croire….si oui envoye moi seulement ton téléphone et l endroie ou tu es…n est pas peur ceci est véridique et mon Français écrit n est pas bon excuse moi….mon nom est richard et j ai 47 ans…Ce téléphone va changer ta vie et celle de beaucoup de personnes…si tu le veux..

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s